Comment et pourquoi faire un bilan patrimonial ?

bilan patrimonial

Le secteur financier de chaque personne se caractérise par un patrimoine financier qui lui est propre. Il n’est pas utile de faire votre propre bilan patrimonial ou audit patrimonial, vous pouvez faire appel à un expert. L’objectif de ce bilan est de voir l’état actuel du financement, d’analyser et de visualiser vos investissements, considérer votre situation future et actuelle afin de cibler un meilleur rendement.

Patrimoine et bilan patrimonial : quelle définition ?

Le patrimoine représente l’ensemble des biens d’un individu. Mais la définition devra être bien précisée. Le patrimoine est perçu pendant la vie entière d’un individu. Cela peut être tiré d’un héritage ou des diverses acquisitions. Dettes, biens et obligations en font sa constitution. Il faut alors faire la différence entre ce qu’est un patrimoine brut, et un patrimoine net. Le patrimoine brut définit l’ensemble des biens. Le patrimoine net précise que le montant brut se soustrait de vos dettes et de vos obligations. De son côté, le bilan dans la gestion de patrimoine est une analyse personnalisée qui permet d’évaluer les biens, la situation fiscale, familiale et financière. Le bilan patrimonial peut permettre à l’investisseur d’avoir une épargne diversifiée selon les niveaux de placements, car il y a une vision généralisée de sa situation financière, selon les présentations sur le site de Julien Vautel .

Bilan patrimonial : pourquoi en faire ?

Le bilan de la gestion de patrimoine réalise l’évaluation de votre patrimoine personnalisée. L’univers financier, familier et fiscal est grandement considéré. Le bilan patrimonial peut vous aider à mettre en place une stratégie patrimoniale pour constituer des revenus complémentaires pour votre retraite, de faire hériter votre patrimoine en réduisant son imposition. L’utilité du bilan patrimonial représente un caractère bien personnalisé. C’est la réalisation d’un travail sur mesure au niveau de votre situation personnelle. Donc, le bilan patrimonial est assez similaire au travail d’un artisan. C’est un outil permettant de soulever certaines problématiques utiles à l’élaboration d’une méthode précise. Cette méthode vise notamment à enrichir le groupe familial, à protéger les proches en sécurisant les patrimoines, en le transmettant et en maîtrisant les fiscalités. Le but de cet audit est de vérifier vos finances actuelles, analyser et vérifier vos investissements, en prenant en considération votre situation actuelle et future afin de cibler un meilleur rendement. Tout cela pour mettre en place par exemple votre retraite. À part ces objectifs, une étude minutieuse et bien adaptée sera exercée sur vos besoins selon ces termes, soit courts soit longs.

Réalisation de bilan patrimonial : les éléments à considérer

Avant de faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine, il faut prendre en considération certains éléments. Ces éléments restent cruciaux pendant le bilan, comme d’autres éléments utiles à savoir les relevés bancaires, les relevés de comptes d’épargne, une estimation des biens immobiliers, le montant des crédits remboursables et les avis de contributions fiscales. Tous ces éléments constituent en quelque sorte la première étape pour l’établissement du bilan patrimonial. Par ailleurs, la situation patrimoniale peut aussi concerner votre situation familiale comme le fait d’être marié ou selon le nombre d’enfants, le régime matrimonial, votre situation fiscale, les objectifs fixés et votre vie professionnelle avec le revenu mensuel et la situation professionnelle.

Comment faire un bilan patrimonial ?

Pour faire un bilan patrimonial, il vous faut déterminer et savoir avec précision la date, la valeur des avoirs, vos gratifications, vos déficits et vos débours, vu que cette analyse représente le préambule pour tous vos futurs investissements selon julien vautel. Vous n’êtes cependant pas obligé d’avoir des compétences assez particulières au niveau économique pour établir votre état financier propre ou faire votre propre bilan patrimonial. Le but est de tirer profit de votre situation familiale et de vos propres objectifs comme la réduction d’impôts, la prise en considération de vos dépenses et de vos dettes. Ce qui peut parfois être réalisé via l’aide d’un conseiller indépendant, qui fera une étude bien succincte. 

L’autre étape du bilan consiste à évaluer les avoirs se trouvant en banque, les divers comptes, le portefeuille boursier ou tout autre type d’investissement, pour mieux identifier tout ce que vous avez. Le bilan, afin d’être bien réalisé, devra être complet et doit détailler tous les emprunts immobiliers, vos prêts bancaires, les besoins d’équipements, les salaires, les revenus, les biens physiques ainsi que les charges, telles que les impôts, les taxes, etc. Les résultats seront alors présentés comme un bilan qui fera apparaître tous les passifs/actifs et toutes les informations en relation avec votre famille. De ce fait, les actifs iront à énumérer l’ensemble de vos résidences et vont évaluer le prix des meubles se trouvant dans ces résidences, les revenus sociétaires, les gains, les fonds d’allocations pour les commerces, les rendements, les assurances investies ou en retour, l’état des comptes courants et les actions. Les passifs de leur côté, rassembleront tous les emprunts à titre professionnel, les prêts bancaires, les parts sociales et les emprunts : des biens de consommation, d’immobilier, des investissements chez une autre personne. Tout cela constitue généralement le total de vos passifs.

Plan du site