Connaître le portage salarial

portage salarial

Le portage salarial est une alternative idéale pour ceux ou celles qui souhaitent quitter leur emploi actuel pour se concentrer sur leur projet personnel et le mettre à l’oeuvre. Comme l’auto-entreprenariat est une activité à risque considérable, il est toujours mieux de recourir à une société de portage salarial. En effet, quand on parle de portage salarial, on fait allusion à un mode de travail qui permet d’associer les avantages d’améliorer une activité professionnelle mais avec la couverture sociale d’un salarié. On regroupe donc les atouts de la liberté de l’entreprenariat et du salariat. Pour faire simple, c’est donc une relation entre un client (organisation privée ou publique, notamment une entreprise, collectivité locale, administration, particulier, association), un consultant (formateur dans un domaine spécifié ou spécialiste) et une société de portage. Voici ce qu’il faut savoir sur le portage.

Portage salarial : qu’est-ce que c’est ?

Pour un futur auto-entrepreneur, c’est le fait d’entamer un certain nombre de missions pour l’entreprise qui l’emploie de manière indépendante. La société de portage ou la société qui l’emploie octroie le matériel dont le créateur ou “porté” a besoin. Alors, cette personne reçoit les rémunérations liées à ses différentes tâches. Quant au porté, il peut recevoir un salaire proportionnel au montant de ses missions. Généralement, il se situe à peu près entre 45 et 55% du montant des tâches facturées. Ainsi, qu’il s’agisse de développeurs d’applications, codeur, auditeur de systèmes d’information, formateur software, consultant technique, webmaster, etc… La majeure partie des professionnels travaillant dans l’informatique peuvent profiter du portage salarial pour devenir freelance informatique par exemple. Pour en savoir un peu plus sur le portage salarial, on peut visiter admissions.fr/.

Le principe du portage salarial

C’est simple et profitable pour les partis bénéficiaires. La société de portage représente l’intermédiaire entre les portés et les structures professionnelles pour lesquelles ils fournissent des prestations. Elle peut encaisser les honoraires et les reverser sous l’apparence d’un salaire au professionnel porté, après une commission pour frais de gestion et déduction des charges sociales. On peut donc dire que le portage constitue la meilleure alternative pour tester son activité sans risque avant de se lancer dans l’auto-entreprenariat. Il est centré sur deux aspects :

  • Permettre à une personne d’exercer une activité de prestation intellectuelle en entreprises,
  • Lui offrir l’opportunité de profiter en même temps du statut de salarié tout facturant l’honoraire de ses prestations aux sociétés qui sont devenues clientes.

Cela donne la solution à d’autres de s’installer sans qu’ils soient obligés de la société. Les portés sont plus libres par rapport vis-à-vis de leurs missions vers de nombreux domaines comme par exemple être consultant ou ingénieur informatique. En prenant en compte la société de portage salarial pour gérer leur rémunération et facturation.

Le portage salarial informatique pour ses missions IT

Le portage salarial informatique permet aux consultants de faire héberger les missions de leur choix. Il est en général adapté aux profils de jeunes diplômés qu’aux cadres expérimentés. Voici quelques missions des informaticiens en portage salarial :

  • Editer les logiciels on-premise et SaaS
  • Apporter des conseils en nouvelles technologies et transformation digitale
  • Gérer l’infogérance applicative
  • Formation software et hardware
  • Audit technique de systèmes d’information
  • Concevoir et développer d’architectures SI
  • Faire une analyse fonctionnelle
  • Consulting technique
  • Sécuriser les données